Sankofa et toguna...

lundi 25 octobre 2010
mis en ligne par  Yveline DÉVÉRIN

L’illustration du bandeau ne répond pas simplement à un soucis esthétique...
A gauche : un sankofa. Celui-ci est la stylisation d’un « poids à peser l’or » akan (Afrique de l’ouest : Ghana, Côte d’ivoire), mais le symbole du « sankofa » dépasse l’aire culturelle akan. C’est un oiseau qui avance en se retournant pour manger une graine sur son dos. Il signifie qu’on avance en se nourrissant du passé.

A droite : la toguna [on prononce togouna] de Djiguibombo en pays dogon (Mali). Les togunas sont des constructions présentes dans chaque village. C’est là qu’on se réunit pour parler des problèmes de la collectivité. L’épaisseur de la couverture en tiges de mil assure la fraicheur, et pour éviter que si malgré tout, des esprits s’échauffaient, on en vienne aux mains, la hauteur de l’intérieur est conçue de telle façon qu’on ne puisse se tenir debout. Cela oblige à échanger assis...

Bref, sagesse, sérénité et débat...


Articles de la rubrique