ACTA : signature de l’accord sur la privatisation des savoirs

vendredi 27 janvier 2012

Brevetabilité du vivant, attaque contre les médicaments génériques, censure d’Internet… Voilà ce que viennent de signer ce jeudi au Japon en toute discrétion les pays les plus riches, au profit exclusif de grands lobbys industriels, sous le nom d’Accord commercial anti-contrefaçon.



Navigation

Brèves de la rubrique

  • ACTA : signature de l’accord sur la privatisation des savoirs